En quelques mots ...

Sauver les fruits et légumes destinés à être jetés en les transformant en conserves artisanales. C’est l’objectif de la conserverie solidaire « J’aime Boc’oh ». Plus de 10 000 bocaux ont déjà été produits.
Nous sommes à Cognin, dans l’atelier, pour rencontrer celles et ceux qui portent cette initiative au quotidien. Reportes et rencontre avec le coordinateur du projet Baptise BOURDEAU dans ce magazine.

Date de première diffusion :

02/02/2017

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.